BDSM GAY bondage, skins, domination ...

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Le massage érotique tantrique GAY

Le massage érotique tantrique

Pour masturber la prostate de votre partenaire

Il faut tout d'abord que celui-ci se mette sur le dos. On opère une fellation tout en lui léchouillant l'entrecuisse afin de le relaxer. Ensuite, délicatement, on introduit un index généreusement lubrifié, l'extrémité pointant vers le haut en direction de la queue. Bien entendu, il faut prendre son temps, surtout si le partenaire n'est pas habitué à ce genre de jeu. Vous comptez une à trois minutes en moyenne pour faire pénétrer le doigt. Une fois l'index totalement rentré, on rencontre une petite excroissance : nous y sommes. Il faut appuyer doucement dessus, tout en restant attentif aux signes de son amant.

La sensation qu'il ressent est curieuse : mélangeant souvent douleur, réflexe éjaculatoire ou urinaire, et plaisir. La nouveauté de ce plaisir est souvent déroutante. Alors il s'agit de rassurer son partenaire, de prendre son temps et d'être très tendre. On joue avec sa prostate, on fait des cercles concentriques dessus avec un ou plusieurs doigts. Vous variez les pressions, de la plus douce à la plus forte. 

Là encore, tout se résume dans les réactions du partenaire. Certains acceptent des pressions puissantes ; tandis que d'autres ne tolèrent que de simples effleurages. Avec la pratique, les jeux peuvent évoluer. Et, avec un peu de chance et de doigté, vous pouvez parvenir à le faire éjaculer.

Vers l’Orgasme sublime…

Ainsi, ce ne sont plus seulement les organes génitaux qui véhiculent l’énergie sexuelle, mais l’intégralité du corps, qui devient lui même un immense sexe aux mille et une sensibilités.

Le plaisir ressenti en devient magnifique.

L’orgasme qui peut être atteint de cette manière est d’une intensité éblouissante. La subtilité est de saisir cette énergie orgasmique pour qu’elle alimente directement le siège de la spiritualité. On parle alors de « l’Orgasme sublime » ou de « l’Explosion de l’Etoile »…

Massage du sexe : pénis, testicules et périnée.

La tradition érotique Tào perpétue plus de 40 techniques de massage du sexe, manuelles et buccales. Ce congrès est pratiqué soit en fin de séance (pour le massage gay « Initiation »), soit à la fin de chaque séquence (Hot massage gay Tao Complet), en fonction de ta réceptivité. Dans ce cas, le principe est de s’approcher plusieurs fois du point ultime (orgasme), sans le dépasser, jusqu’à atteindre l’orgasme libérateur de toute cette énergie accumulée.

Le contexte

Le massage se déroule dans une pièce chaude et une ambiance agréable. La lumière est essentielle. Il faut proscrire tout éclairage violent. De même qu'il est conseillé d'éteindre les téléphones. Les musiques zen, planantes ou répétitives sont préférables. Pour commencer, un massage général et sensuel paraît le plus adapté. Ensuite, il s'agit d'orienter votre attention sur le sexe de votre partenaire. On prendra garde cependant à ne pas provoquer un orgasme trop rapide.

Pas de gestes brutaux, de la douceur. Celui que l'on masse s'allonge tout d'abord sur le lit : il doit respirer calmement, détendre ses muscles et se laisser aller. En résumé, il faut qu'il se donne à vous. Puis, vous devez poser vos mains sur son corps et l'enduire d'huile relaxante.

Le contact entre mains et corps ne doit absolument jamais s'interrompre. En effet, quelqu'un de tendu ne ressentira jamais certaines sensations et ne pourra pas exprimer toutes ses émotions. Quelqu'un dont la musculature est flasque demeure lui aussi limité dans la manière dont il ressent les choses. Dans son cas, il est recommandé de faire, à l'avenir, un minimum de sport.

Les techniques n'auront d'intérêt que si elles se font dans le don total de soi et le respect de l'autre. Aimer d'amour, bref, aimer son partenaire et le lui prouver, voilà ce que pourrait être un beau massage érotique.

Si les bienfaits relaxants du massage ne sont plus à prouver, son importance, lorsqu'il est pratiqué dans l'intimité du couple, est le plus souvent méconnue. Une chose est certaine : il s'agit de l'occasion d'un moment privilégié, celui d'un hymne à la sensualité des corps. 
Au coeur de nos sociétés en proie au stress du quotidien, les massages traditionnels, californiens, shiatsu, tantriques et autres sont plus que jamais nécessaires. Mais bien plus qu'une parade aux tensions du vécu journalier, le massage, pratiqué, bien sûr, dans l'intimité, se révèle un moyen idéal pour explorer et découvrir le corps de son partenaire. Car s'il est vrai que le massage en couple comporte justement une dimension de partage, il permet surtout une prise de conscience de son propre corps.

La quête de soi

D'aucuns pourraient penser que les massages en couple ne sont qu'un prélude à l'acte sexuel. Or, c'est à travers ce processus ''acceptation de son propre corps qu'ils permettent l'épanouissement sexuel comme une des conséquences principales de la pratique du massage.
La pratique du massage aurait pour première visée la connaissance de son corps individuel. Ce n'est à cette condition seulement qu'il est possible d'envisager une vie sexuelle à la fois libre et épanouie. 
D'un autre côté, le massage peut aider à la guérison de certains dysfonctionnements sexuels comme la frigidité, par exemple. Mais si la guérison survient effectivement, elle n'est toujours que le résultat d'une prise de conscience de soi et de son corps en général.

Se laisser aller... La plupart du temps, les partenaires sont dans l'attente de ce que l'autre désire. Ils essaient d'anticiper, de se mettre à la place de l'autre, parce qu'ils veulent lui faire plaisir. Cette démarche contribue, en fait, à créer des frustrations et à parasiter l'échange.
Par-delà les soucis de performance, il est nécessaire de s'abandonner au seul plaisir de masser l'autre et à celui d'être massé. C'est laisser la main se poser et favoriser le ressenti immédiat du partenaire. Au travers de l'acceptation de son corps, nous sommes amenés à comprendre que l'autre ne nous appartient pas, tout comme le plaisir qu'il reçoit de nous. Le partenaire amoureux ou l'être qui masse n'est en vérité que le vecteur de ce plaisir. Celui qui masse ne cherche pas une contrepartie, il s'abandonne plutôt tout entier au besoin de masser. Besoin perçu de manière intense lorsque le massage est pratiqué sans attentes, et, en conséquence, sans possibilités de frustrations. Quant à celui qui se fait masser, il doit se libérer absolument de toute culpabilité.

Le massage constitue un échange. On ne suppose pas que le massage procure à l'autre du bien-être, tout en songeant au moment où celui-ci nous le rendra. Non, l'on se plaît à masser l'autre parce que le plaisir nous transcende simultanément.

Comment masser le sexe de l'homme ? 

Il s'agit de se mettre à genoux entre les jambes du partenaire couché sur le dos. On utilise tout d'abord une huile ou du lubrifiant. Puis, il faut prendre les testicules entre les mains et les faire rouler en douceur. On doit tenir la base du phallus d'une main ; tout en la serrant fermement de l'autre. Attention, il ne s'agit pas d'une masturbation : le massage doit stimuler surtout les terminaisons nerveuses situées sous la peau, afin que le cerveau éprouve de nouvelles sensations très agréables et jouissives.
On commence en bas, glisse jusqu'en haut, puis, on entreprend un mouvement de torsion circulaire en approchant du gland (comme un tir-bouchon). La méthode de base consiste à faire glisser la main le long du pénis (en le refermant lorsque l'on approche du gland et en le rouvrant lors de la descente). On tord légèrement la main tandis qu'elle descend le long du pénis, tout en faisant tourner la langue autour du gland et en accordant une attention particulière au frein. La régularité du mouvement est importante.
Le partenaire est amené plusieurs fois proche de l'orgasme puis on interrompt les mouvements pour le faire se retenir. Lorsqu'il est sur le point de jouir, par contre, ne surtout pas s'interrompre, cela est très désagréable, on garde la même cadence et technique. Pour le faire jouir plus vite, il est permis d'introduire un doigt dans son anus.

Conseils pour un massage érotique réussi :

Une ambiance propice à la détente et à la sensualité : rien ne doit venir troubler ce moment privilégié. Avant de débuter, il est nécessaire de se détendre, de respirer lentement pour libérer le corps et l'esprit. Le massage sensuel ne se résume pas, en effet, à une série de gestes mécaniques. Il faut plutôt imprégner chacun de nos actes ou caresses de sensualité.

La nécessité d'une huile ou d'un lait de massage qui rendra les caresses plus douces ; sans parler du fait que certaines senteurs ont un pouvoir aphrodisiaque.

L'atmosphère. Il est utile de faire le choix d'une lumière tamisée et de mettre de la musique relaxante.

La température. Si le masseur a trop froid ou trop chaud, il sera incapable de se détendre.

La respiration. Avant tout, les partenaires doivent respirer profondément. La respiration tantrique s'effectue par la bouche. Il s'agit d'une respiration lente qui vise à remplir et à vider les poumons. Elle permet notamment de baisser le rythme cardiaque tout en chassant le stress. 
Pour commencer, le masseur s'occupera des parties du corps tels que jambes, ventre, seins et cuisses.

En quoi consiste le massage sensuel ? Il faut surtout être en harmonie avec la respiration du massé et attentif à ses moindres réactions. D'autre part, en même temps que l'on agit sur le corps d'autrui, jugement et spontanéité doivent également intervenir.
Le confort de l'amant nécessite une surface ferme quoique rembourrée. En conséquence, il vaut mieux éviter le lit dont la hauteur est en général inadaptée pour le massage ; sans oublier que l'on ne peut y exercer la pression nécessaire comme avec une table de massage, ou sur le sol si celui-ci est, bien entendu, recouvert convenablement. 
Une table de massage cause moins de tension dans le dos et dans les jambes. Cependant, elle convient à partir du moment où les mains se posent naturellement à plat sur la table.

Au début, il est fort possible que le massage se pratique à même le sol. L'avantage vient surtout du fait que le partenaire aura suffisamment de place pour s'étendre.
Il faudra, bien sûr, recouvrir le sol de plusieurs couvertures ou alors d'un tapis en mousse.
Quant au confort de celui qui masse, il lui est conseillé de s'agenouiller sur une surface molle.

La personne massée ne doit pas avoir froid. Des serviettes chaudes sont ainsi étendues sur la surface de massage et sur le partenaire. Seule la partie du corps manipulée restera découverte.

Pour un massage, le mieux est de porter des vêtements amples, ou d'être parfaitement nu.

Avoir les mains chaudes avant de toucher la peau de l'amant est une nécessité. En effet, au contact de mains froides, il risque forcément d'être tendu. Le dos de celui qui masse est droit et le poids du corps utilisé afin de donner rythme et profondeur à son activité.
Avec une table de massage, il est plutôt admis de se tenir debout, jambes écartées, et de plier les genoux en même temps que l'on effectue les mouvements. Pour le travail au sol, le masseur garde les genoux ouverts. 
En général, les gens préfèrent des manipulations plus ou moins fermes. Il s'agit donc de demander au receveur son avis du fait qu'il est évidemment le mieux placé pour savoir ce qu'il ressent lors du massage. 
Des mouvements légers sont utilisés sur les régions osseuses ; alors que des pressions fermes sont, elles, attendues sur les grands muscles tels que les fesses

Le tantrisme :

D'origine indienne, le tantrisme vise à une meilleure connaissance aussi bien de soi que des autres. Le tantra représente, en effet, une philosophie dont la sexualité - que l'on peut qualifier de libre - est l'un des vecteurs. 
Le Massage Tantrique ouvre la porte de notre réalité tant féminine que masculine par la (re)découverte des sensations positives du toucher. Il révèle la dimension sacrée et même magique de l'être humain. Plus exactement, il privilégie ouverture du coeur et compassion.
Finalement, le massage tantrique permet aux deux amants une vie amoureuse plus riche et une sexualité qui coule naturellement.

La libération de la kundalini, soit la force contenue vers le bas de la colonne vertébrale, nécessite un certain temps, puisqu'il s'agit de s'abandonner, de chercher, par le biais de la méditation, une parfaite plénitude. Par la découverte de son énergie corporelle et en faisant entrer cette dernière en harmonie avec celle du partenaire, l'adepte du tantra, ou tantrika, atteint une forme nouvelle de plaisir et d'échange sexuel. Pour les hommes, il s'agit surtout de dissocier plaisir et éjaculation afin de devenir, à l'instar des femmes, multi-orgasmiques. Pour les femmes, c'est la possibilité de vivre au mieux leurs orgasmes et d'expérimenter leur rôle d'initiatrices de l'amour. 
Pour les deux amants, l'initiation tantrique se présente, enfin, comme une promesse de plaisir fusionné : l'homme trouve sa part de féminité ; tandis que la femme s'ouvre à sa part de masculinité.
Le tantrisme est basé essentiellement sur la circulation des énergies. En travaillant en direction des reins et du ventre, on concentre les énergies, et tout particulièrement les énergies sexuelles.

Commentaires

1. Le samedi 31 octobre 2015, 05:49 par Franck

je m appelle Franck 1m68 56kg brun les yeu vert plutot imberbe on me dit bogoss bien que moi je ne trouve pas. A l'époque j ai tout juste 20ans.
petit week end de 4 jours ou je pars a clermont ferrand pour faire la fete avec des potes de mon adolescence.
Arrivé à la gare, je m attendais a voir mon cousin et sa copine mais ce fut un ami que j avais pas vu depuis 3 ans qui est venu me chercher. Alan 19ans 1m85 85kg de muscle brun les yeux vert noisette trés belle gueule de tombeur. Il m'explique que mon cousin a eu un empêchement et que je le verrai le soir au resto.

nous voilà donc parti tout les deux dans la voiture on se raconte vite fait nos 3 dernières années. J appris ainsi qu'Alan continuait toujours le rugby, ce qui epliquait ce maginfique corps, et qu il n avait personne dans sa vie préférant pour le moment collectionner les conquêtes. Puis il m'annonca que j'allais dormir chez lui ce week end car mon cousin et sa copine n'avait pas fini les travaux dans leur appart et donc impossible pour moi d'y dormir.

Arrivé chez lui il me proposa un verre et on continua a discuter jusqu a l heure du départ au resto. Super soirée resto puis boite ou j'ai bu plus que raison jusqu'au trou noir.
Le lendemain matin, le réveil fut difficile. J'étais dans le lit seul avec un simple boxer sur moi.
Soudain la porte s'ouvrit et Alan arrivait vétu d'un simple short de sport avec un plateau avec café croissant jus d'orange et un verre d'eau avec de l'aspirine.

posant le plateau il me dit en rigolant:
_ alors bien dormi pas trop mal au crane avec ce que tu t es mis hier soir?
_oui bien dormi mais j'ai un putain de mal de crane et un mal de dos épouvantable.
_Pour ta tête voilà de l'aspirine et pour ton dos si tu veux je peux te faire un massage, j'ai l'habitude avec le rugby.
_oui ca serait pas de refus, car je suis vraiment cassé.
je m'enfile le ptit dej et la Alan me demande de m allonger sur le ventre, ce que je fis et celui ci est venu s'assoir sur moi a hauteur de mon cul et mes cuisses.

Il a attaqué son massage et ca m'a fait un bien fou. De temps à autre je sentais son entrejambe froler mes fesses. Plus le temps passait plus je sentais son entrejambe sur mes fesses et celui ci devenait de plus en plus volumineux. Cela réveilla ma libido et je me mis à bander dur.
Soudain Alan rapprocha son visage de mon oreille, l'obligeant à s allonger a moitié sur moi et il me murmura a l oreille " alors tu kiff? ca te fait du bien ce massage?". Je sentais sa queue dur sur mes fesses. J ai tourné la tête pour le regarder et la il me fit un sourire de dingue et étant tellement excité et me disant qui ne tente rien à rien je lui ai dit "oui ca fait un bien fou mais maintenant c' est dans le bas du dos que j ai mal".
La il me fit un grand sourire ravageur et il me dit " je connais un moyen pour que t'es plus mal" et j ai même pas eu le temps de répondre qui m'embrassait et forcait ma bouche. cela dura 3 ou 4 mn. puis reprenant notre souffle je lui ai dit avec un grand sourire "Ben fais en sorte que j ai plus mal"
La, il me retourna m' embrassa a nouveau complétement allonger sur moi et ses mains allait le long de mon corps. Je lui étais totalement offert.
Puis il se redressa vint se mettre sur les genou a hauteur de mon torse et de sa main il me redressa la tête jusqu'à ce que ma bouche arrive sur sa queue bien dur. J'halucinait. Sa queue était longue et trés épaisse à travers le tissu.

Tout en embrassant sa queue à travers le tissu je me décidai à lui baisser son short. Sa queue se libéra d'un coup et vint frapper sur mon visage. Une bonne grosse queue de 22cm sur 7cm de large.(Je l'ai mesurée lors d'une de nos autres partie de jambe en l'air). Je relevai les yeux vers son visage et lui ai dit "putain sacré morceau trés appétissant" et il me répondit" Ben qu'est ce que t 'attends pour t'en occuper si il est si appétissant?" et la j enfournait direct cette énorme pieu dans ma bouche. Il était tellement volumineux que je ne pu que l'avaler à moitié.
Ma bouche allait et venait sur cette énorme pieu lui tirant des gémissements de plaisir.

Puis il se retira de ma bouche enleva complétement son short se mis en 69 m enleva mon boxer tendu a bloc et il enfourna ma bite dans sa bouche. Moi je repris son énorme pieu dans la bouche.
Il sucait comme un dieu, j'étais aux anges.
Tout en me sucant il m'écarta les jambes et entreprit de me fouiller le cul avec ses doigts qu il avait enduit de salive.
Un premier doigt forca mon trou me tirant des rales de plaisir puis un deuxiémé suivi peu après me faisant gémir plus fort et enfin un troisième. Je gémissait de plaisir et ses trois doigt maintenant allait et venait dans mon trou comme dans du beurre.
Il se redressa a nouveau, vint se mettre entre mes jambes qu il souleva pour les mettre sur ses épaules et il présenta son gland enduit d une bonne dose de salive sur mon trou.

Il vint me plier les jambes jusqu à mes epaules et tout en m ambrassant son gland entra difficilement dans mon trou me tirant une grimace de douleur vu la taille de celui ci. Il resta ainsi 30 secondes en me regardant droit dans les yeux et soudain il m a dit "Serre les dents" et il m enfila son pieu a fond dans le cul entièrement me tirant une douleur mémorable.
Il resta ainsi encré en moi un petit moment. Moi je soufflais pour me détendre. 

Puis voyant que je ne soufflais plus il commenca lentement son va et vient.
Le plaisir commencait a monter en moi et je me mis à gémir lentement.
Puis il se mit à accélérer ses va et vient me faisant ainsi gémir de plus en plus vite et de plus en plus fort.
Il vint m embrasser puis prenant appui sur ses bras il me demanda de me tenir les jambes a hauteur de mes épaules, ce que je fis.
Et la il prit une cadence infernale tout en me disant "Putain ton cul c 'est un pure bonheur"........"Je vais te casser le cul comme jamais"........"tu l'aime ma grosse queue hein?"

Moi je gémissait comme un dingue en lui disant " oh oui encore elle est trop bonne ta grosse queue"......."oui vas y défonce moi le cul comme jamais fait moi grimper au 7ème ciel"......." oui oui encore plus fort".
Je ne sait combien de temps il me lima le cul ainsi. Je prenais tellement mon pied que j'en avais perdu la notion du temps.
Je sentais ma jouissance venir sans même me branler et je lui ai dit il se retira de mon cul se remis en 69 me fourrant son pieu dans la bouche et enfournant ma queue dans sa bouche.

Je sentis ma jouissance arriver et j'ai même pas eu le temps de me retirer de sa bouche que je lui innondait celle ci provoquant ainsi sa jouissance dans ma bouche.
Puis on s'embrassa un long moment, mélangeant ainsi nos foutres, et ceux jusqu'à ce qu'il n'y ai plus une seule goutte de foutre.

Il s'allongea à coté de moi et je vint me blottir dans ses bras.
Puis au bout d'un moment il m'a dit:

"Repose toi un peu car aprés la douche je te réserve un autre surprise qui je pense te plaira" et il m embrassa dans le coup tout en me caressant le torse avec une infini douceur.
Moi j'étais aux anges blotti dans ses bras et je lui ai dit:

" Tout ce que tu veux mon coeur, je suis tout à toi" et on s'endormi ainsi.

Quand à la surprise, ca c'est une autre histoire d'une relation qui durera plusieurs années.

2. Le vendredi 13 novembre 2015, 19:13 par masters gay

Combattre en jocks
L'été dernier j'ai déménagé vers une petite ville du le Nord de la nouvelle Orléans. Une partie des gars du coin sont accueillants, je les ai connus au centre sportif de la ville, on soulève des poids, jouent au basket, en transpirant ensemble dans un effort commun.
Un après midi, accablé par la chaleur, quelque uns d’entre nous étions là à suer sur les tapis, les gars ont commencé à discuter à propos de combats de lutte. Mon attention fut attirée, la lutte c'était mon truc.
Quand ils ont appris que je pouvais combattre, ils ont voulu savoir le niveau que j'avais.
La suite s'est déroulée de la façon suivante :
Je me suis mis avec Jeff un gars baraqué de mon age et de ma taille. Il se tenait face à moi enlevant son tee-shirt et son jeans pour apparaître planté bien droit face à moi dans son vieux jock-strap.
« Viens mec » m'a t il dit « déshabille toi nous allons combattre d'homme à homme c'est comme ça ici »
Le Jock-strap que je portais son mon short était le plus vieux que je possédais et il pouvait à peine rester en place tant il était détendu.
Poussé par les autres je me suis déshabillé je me suis placé sur le tapis fier les mains sur les hanches, des touffes de poils dépassaient de la ceinture de mon jocks, j'ai tiré sur mes couilles elles sortaient pratiquement de la poche, deux oranges pendantes qui auraient fait la fierté de n'importe quel jeune lutteur.
J'ai regardé Jeff, des poils noirs couvraient sa poitrine puissante pour descendre effilés vers son estomac, son jocks bombé était rempli du désir d'un bon combat. Sans aucun doute, il commençait à bander et ma propre queue commençait elle aussi à épaissir.
Nous avons fermé la salle à clef.
Je suis un lutteur résistant mais Jeff connaît bien son truc, en un rien de temps je suis à plat ventre sur le tapis, sa main musclée au niveau de mon jocks essayant de me retourner, je me suis calé mais il persiste, et réussi à attraper mon paquet en sueur avec la manière traînante des gens du sud.
A l'occasion d'un match amateur il arrive qu'un adversaire s'empare de votre bite et de vos couilles pour reprendre le dessus, mais là, merde, Jeff s'en emparait pour de vrai.
Je me suis tourné pour le regarder l'intensité du combat avait baissé la ceinture de son jocks au ras de sa bite, ses poils apparaissaient totalement aux autres gars qui regardaient le combat ; Soudain une main m'a saisit à la gorge l'autre a agrippé calmement mon paquet en sueur pour essayer de me retourner sur le dos.
Pendant une fraction de seconde, là sur le tapis l'angle m'a permis de voir la totalité de son cul poilu, mon coeur et ma bite palpitaient d'excitation, j'ai regardé vers mon paquet, sûr en fait que ma queue était tendue au maximum, essayant de forcer le passage de la ceinture de mon jocks.
J'étais hypnotisé par l'entrejambe de Jeff, maintenant son jocks avait glissé sur ses cuisses puissantes et je pouvais voir à travers ses poils la racine de sa bite puissante de lutteur.
Il est tombé sur ma poitrine, ses couilles pleines et poilues écrasées contre l'angle de mon menton, une poussée brutale des hanches et mon nez et ma bouche sont enfouies sous son paquet odorant. Il était en train de m'avoir avec son putain de paquet.
Je me suis cabré mes dents arrachaient les poils raides de ses couilles à la base de sa queue qui gonfle encore et encore. Cela le rend fou il accentue la pression plus bas sur ma poitrine il est plus raide que jamais. Nous sommes restés dans cette position jusqu'à ce que sa queue jute contre le tissu humide de sa poche de jocks. Tout en suçant les poils humides de ses couilles je me suis laissé aller et j'ai joui dans la poche usée de mon jocks favori.
 
J'ai regardé vers un des gars assis sur la touche, sa bite raide sortait de la jambe de son short et ses couilles poilues pendaient, il paraissait très chaud pour lutter d'homme à homme.
L'été s'est alors avéré être un plaisir incontestable avec mes nouveaux copains de la salle de sport.

3. Le mardi 1 décembre 2015, 21:41 par sex Facebook gay

L’histoire que je vais vous raconter se passe sur une aire de repos en Lorraine près de Nancy.

Pour vous planter le décor, je suis marié et père de famille, j’ai 31a, physique normal avec un peu de ventre. Les soirs en rentrant du boulot je passe toujours sur cette aire connue pour être un repère de drague et je viens m’y faire sucer régulièrement par des mecs.
Seulement depuis quelques temps, la donne à changer et je me suis découvert un nouveau penchant. Un des mecs que j’ai rencontré viens là aussi pour se faire sucer et comme il est pas mal physiquement je me suis dis aller lance toi et essaie.

Il est arrivé, pas très grand, teint mate pas mal foutu, et s’est dirigé vers le sous-bois. Je l’ai suivi, je me suis arrêté contre un arbre en me touchant le paquet et il s’est approché de moi.
Là, tout s’est enchaîné très vite dans ma tête.

Il s’est collé à moi, m’a mis la main au paquet, j’étais raide comme jamais. Il m’embrassait dans le cou, j’adorais ça. Je lui ai défait sa ceinture, baisser son jean, et j’ai commencé à le tâter à travers son boxer. Lui aussi bandait très fort. Son boxer noir ne demandait qu’à laisser sortir sa pine. Je me suis agenouillé, lui s’est adossé à l’arbre et j’ai commencé à le sucer à travers son caleçon. Je me suis dis, tu deviens une vrai chienne…………………..

Je lui ai baissé son caleçon et son sexe s’est dressé vers mon visage, un beau sexe de 17-18cm assez épais avec un beau gland et des couilles rasées. Je me suis alors humidifié les lèvres avec ma langue et j’ai entré son sexe dans ma bouche. Cette sensation est super agréable. J’ai commencé à le sucer doucement et à le lécher sur toute la longueur, comme j’avais vu faire les mecs qui me suçaient régulièrement. C’était trop bon, j’adorais ça.

Je lui ai léché ces 2 belles couilles, il gémissait et avait l’air d’apprécier mon massage buccal. J’ai remis son sexe en bouche et là il m’a limé la bouche, avec douceur et ses gémissements accentuaient mon plaisir. Mon sexe ne tenait plus dans mon boxer, tout en le suçant, je l’ai extrait et j’ai commencé à me branler en même temps. Je sentais que je n’allais pas tarder à jouir alors que je ne m’étais pratiquement pas toucher. Pendant 10 bonne minutes, j’ai sucé, léché ce sexe dans tous les sens sans me soucier si quelqu’un pouvait nous voir ou non. 

Je me suis redressé, et on s’est branlé mutuellement jusqu’à la jouissance. J’ai regardé couler son sperme au sol en me disant, c’est toi qui là fais jouir.
Je n’avais jamais connu ce plaisir avant, par peur sans doute et depuis, dés que je passe sur l’aire et qu’il est là, je m’agenouille devant lui dans le sous-bois, et pour la première fois hier, j’ai goûté son sperme mais ça c’est une autre histoire.

4. Le mercredi 2 décembre 2015, 00:52 par MASSAGES THAIS

Faed et moi (Luc) vivons à Bangkok en couple depuis 15 ans. Nous sommes fidèles et aimants l'un envers l'autre. Si par moment nous mettons un peu de piment dans notre couple c'est toujours à 3 et jamais en cachette.

Il y a deux ans, nous avons fait la connaissance de Chok un jeune appelé de la marine thaïlandaise, grand, musclé, allure très sportive, mat de peau, tatoué et au sourire ravageur. Toute la famille de Faed s'était réunie dans la province pour fêter un mariage et le frère de Faed (mon beau-frère étant lui-même militaire de carrière) était venu avec 6 jeunes appelés sous ses ordres pour prêter mains fortes !

Faed et moi avions tout de suite fashé pour ce jeune militaire si craquant. A vrai dire nous n'étions pas les seuls car des filles du village lui tournait autour. Notre séducteur était donc hétéro. En bavardant avec lui - non sans arrières pensées - nous avons appris qu'il était marié et le papa d'un petit garçon d'un an.

Le week-end et la fête se sont bien déroulés et ponctué d'oeillades à ce si charmant milou sans attirer l'attention de mon beau-frère. Avant de partir, Faed a réussi à l'insu de son frère à donner à Chok notre numéro de téléphone à Bangkok. Le sort avait voulu qu'il soit basé à Bangkok mais loin de chez nous.

Une semaine après le mariage un vendredi soir, Chok nous a téléphoné à la maison et était libre pour la soirée.

Entrée en matière

Ce premier soir chez nous, Chok était venu avec un de ses plus fidèles ami Chaa. lui aussi militaire pas un canon de beauté comparé à Chok mais un ami sincère et peu regardant. Il lui servait de couverture pour quitter le camp militaire. Il reviendra très souvent chez nous attendant patiemment dans le salon en regardant la tété que Chok finissent de prendre son pied avec nous.

Ce premier soir, Faed avait acheté du whisky et des amuse-gueules. La soirée fut bien arrosée car même si Chok et nous savions pourquoi il était venu chez nous, il ne fallait pas le brusquer.

Tout doucement au file de la soirée, Chok a posé sa tête sur l'épaule de Kamol et Kamol la main sur sa cuisse. Tout doucement, nous nous sommes embrassés à tour de rôle devant Chaa qui ne bronchait pas. Puis, ce dernier après plusieurs verres de whisky soda, Chaa s'est endormi dans le salon. Chok, Faed et moi nous sommes dirigés vers notre chambre.

Dans la pénombre de notre chambre, nous avons déshabillé Chok. Lui ce père de famille à allure si macho, lui ce militaire adulé des filles se faisait déshabiller par un couple d'homo. A tour de rôle nous avons sucé sa tige. Ses 19 cm se dressaient fièrement, il aimait cela. A tour de rôle nous avons léché toutes les parties de son corps. Toutes sauf sa rondelle ! Chok était un mâle. Cette nuit-là Chok était à nous et Faed et moi comptions bien en profiter. L'avenir nous dira qu'il avait tant aimé ce premier soir qu'il reviendrait au moins deux fois par mois chez nous. Certaines fois seul pour la nuit, la plus souvent avec Chaa comme alibi. Certains week-ends, Chok est venu dans notre lit au lieu d'honorer son épouse. Chok était un actif pur et dur et nous lui avons donné le temps de se découvrir. Nous étions ravis de notre bel amant. Pour fêter nos un an de relations extra conjugales à 3 : Chok s'est donné totalement et il a voulu que Faed et moi le sodomosions. Quel beau ge!
ste d'amour ! Depuis ce jour, Chok est devenu plus gay que bi. mais ce n'est plus l'hétéro pure et dur qu'il semblait être au début !

La première nuit

Mais revenons à cette première nuit. Tout d'abord ; j'avais sucé Chok alors que Faed lui a fait un street-tease d'enfer. Pour la petite histoire, Chok a toujours aimé quand je le suce et certaines fois il lui arrive de me jouir dans la bouche de plaisir et par plaisir. Car il sait que j'aime boire son nectar chaud. Sa femme ne le suce même pas, elle ne sait pas ce qu'elle a perd.

Puis cette nuit-là, Faed est venu se frotter à Chok qui lui a roulé un patin d'enfer. Faed est descendu prendre le relais et flatter le sexe de notre homme. Pendant que je me déshabillais à mon tour, Chok a pris la tête de Faed et lui a fait activer la sucette. Il aimait cela le cochon. Pour une première fois, il n'avait pas honte.

Nous avons sucé et léché Chok à tour de rôle pendant au moins trente minutes. Rien ne sert de courir. J'ai travaillé le cul de Faed et suivant mon exemple Chok a aussi doigté Faed. Il fait dire que Faed est plutôt passif dans notre couple, et je suis plutôt actif. Mais là, nous avions un superbe mâle qui ne demandait qu'à nous satisfaire tous les deux !

Alors que Faed suçait Chok avec passion, je me suis mis derrière lui et j'ai commencé à enculer mon partenaire sous les yeux grands ouverts de notre militaire. Cette scène de sexe devant lui a décuplé son désir. Il n'avait jamais vu un mec se faire prendre. Chok écartait les fesses de Faed pour que je le pilonne à fond. Il lui claquait les fesses pour faire sentir à Faed sa soumission. Il faut dire que je suis monté avec 21 cm. Faed prenait son pied et moi aussi.

Soudain, Chok a retourné Faed. Il a enfilé une capote pendant que Faed se mettait en levrette. J'ai pompé Chok avec sa capote pour bien lui appliquer et il a sodomisé Faed en une fois.  Faed a hurlé en recevant les 19 cm de Chok sans ménagement. Les fois suivantes, il saura se montrer plus doux et plus tendre. Mais là, le désir avait pris le pas sur la forme. Chok allait et venait dans le cul de Faed qui était au cinquième ciel. Chok s'est enlevé afin que je prenne le relais à nouveau dans le cul bien chaud de Faed. Nous l'avons ainsi limé à tour de rôle dans toutes les positions pendant 45 bonnes minutes. De temps en temps ; Faed, Chok et moi inhalions du Popper pour augmenter nos capacités sexuelles.

Chok adorait prendre Faed en levrette. Quand s'était à mon tour d'enculer Faed, Chok aimait aussi me doigter en même temps pour accentuer mon plaisir. On aurait dit qu'il avait été homo dans une vie antérieure. J'ai joui le premier dans Faed . J'ai inondé le cul de mon partenaire de mon sperme chaud. Chok est venu y mettre sa queue et il a joui dans une capote. Faed était comblé. Chok est bien resté 5 bonnes minutes encore dans le cul de Faed à remuer doucement. Nous nous sommes embrassés tous les trois tendrement.

Puis, Faed est allé se doucher. Je suis resté nu sur le lit avec Chok. Il a enlevé sa capote, il a mis le doigt dedans et me l'a fait lécher. Chok a toujours le dominant dans notre ménage à trois. Et, le fait que nous faisions l'amour sans tabou lui plaît visiblement beaucoup. Puis, Chok m'a fait mettre sur le dos. Il a lubrifié son sexe encore raide. Il a présenté sa tige raide sur ma rondelle.

Je lui ai demandé en thaï : « Tu ne mets pas de capote ? «.

Il m'a dit : «  Je veux te prendre comme tu as pris Faed . Y a pas de soucis il y a que ma nana que je prends sans capote et maintenant toi. Je veux que tu sois ma femme ce soir. «

 Et il m'a enculé doucement sans capote. J'ai senti son sexe se durcir en moi. Chok adorait m'enculer bien à fond en me léchant les tétons en même temps. Il m'a enculé pendant 15 bonnes minutes. Faed est revenu dans la chambre et il est sorti sur le balcon se griller une cigarette nous laissant faire l'amour. Après 15 bonnes minutes de bourre, Chok s'est raidi et il a lancé trois jets de sperme en moi. Il s'est écroulé sur moi. Il venait de jouir pour la deuxième fois cette nuit-là !

Il m'a dit à l'oreille : «  Tu es ma femme à présent. tu es même mieux qu'elle ! «

Et Chok m'a embrassé comme jamais.

Epilogue

Depuis ce soir-là, Chok vient régulièrement chez nous. Nous faisons toujours l'amour à 3. Nous formons un ménage à 3.  Comme quoi, la vie ne tient des fois qu'à une simple oillade ! Pour Chok, il a découvert des plaisirs nouveaux et il assume pleinement sa bisexualité. En espérant que mon beau-frère ne l'apprenne pas sinon cela va faire un drame familial. Nous avons perverti un beau milou quand on y pense !

5. Le vendredi 18 décembre 2015, 16:47 par Relaxation

Je m'en souviendrais toute ma vie. C'était un jeudi après midi, je marchais à Lyon quand soudain, je vis un mec qui me regardait. Il était assez mignon, genre 20 ans, brun ténébreux (comme je les aime) assez grand et pas trop musclé mais musclé quand même. Il marchait lentement, tout en continuant à me fixer. Il faisait assez chaud, il était en short (qui mettait bien son beau cul en valeur) et débardeur. Pile au moment où il passe à coté de moi, je lâche un paquet avec des feuilles, en espérant qu'il m'aide à les ramasser. Il me regarde puis s’abaisse, ramasse les feuilles et me les donnent. J'arrive à peine à lui dire merci qu'il a le temps de me dire : Salut moi c'est Julien. Je lui répond : moi c'est Chris. Et la, il se jette sur moi et m'embrasse goulûment. Hum que c'est bon, il me met la main aux fesses, je commence à durcir. Il s'arrête puis me dit : - Tu viens chez moi ? Je vis à la maison juste la. - Ok t'inquiète que je te suis. On se dépêche de rentrer et à peine la porte fermée il m'embrasse. Je me dis qu’il est bon ce mec !!! Je suis bien tombé !!!. Je descends pour baisser son short et là sous le lycra de son boxer je vois la forme agréable d'une bite d'environ 20 bons centimètres. Il était déjà tout dur. (Moi aussi d'ailleurs) Je n'attends pas plus longtemps pour baisser son boxer et gober ce cadeau des dieux. Hum elle est trop bonne, je ne la rentre pas entière dans ma bouche !!! Je continu, et lui ne dit rien et se laisse faire. D'un seul coup, il me relève la tête, m'embrasse à nouveau et m'entraîne vers le salon. Là je vois 2 godes, 1 de 15 cm et l'autre de 22 cm (il me l'a dit), ainsi que du lubrifiant en des capotes. Il me dit : - Tu veux faire quoi ? - Te limer le cul. Il se met sur le canapé, lève les jambes tout en les écartant, son anus est à moi. Je commence par donner de petits coup de langue pour finir par l'introduis tout entière. Il gémit de plaisir. Oh oui continu me disait il. Ensuite (son cul était déjà assez ouvert) je mets un doigt, puis deux, puis trois. Je commence un va et vient non douloureux pour mon partenaire. Il aime ça. Je prends alors le petit gode, le lubrifie généreusement et je commence à l'introduire. Il n'a pas mal. Alors je le mets à fond. Il adore ça, il gémit de plus en plus fort. J’arrête vite de jouer avec le gode et lui met le bout de ma bite (de 19/4.5) préalablement couverte d'un préservatif sur la rondelle. Je pousse et elle rentre sans grandes difficultés. Je commence alors un va et vient pendant prés de 10 minutes. Soudain il m'arrête et me dit de sa belle voix grave : A mon tour ! J'attendais ce moment avec impatience. Il me lécha comme je lui avais fait. C'était super bon. Puis sans mettre de doigts, il prend le gros godes et le lubrifie. Je m'attends à avoir mal mais sa langue m'avait bien ouvert alors il peut le rentrer sans mal. Il fait 3 ou 4 va et viens profonds puis me rentre sa queue. Hum que c'est bon !!! Il me lime le cul pendant 15 minutes. Soudain, il se retire, enlève la capote et me crache un jet de sperme dans la bouche, sur le torse et sur le cul. Il vient vite lécher le sperme sur mon cul puis sur mon torse et vient m'embrasser. Il me dit : a toi, je vais te faire du bien. (J’en avais eu avec lui avant, sa queue m'avait mis en transe !!) La il commença à me pomper, d'une façon inoubliable, au moment d'éjaculer, il reçoit une grande partie de mon jus dans la bouche puis se retourne et rentre ma bite dans son cul pour que je finisse de me vider. Il adore ça. Pour finir, nous nous sommes embrassés pendant 20 minutes et après avoir recommencé plusieurs fois l'acte sexuel, on se laissa nos coordonnées et je sortis de chez lui. Bien que cette histoire soit fausse et j'ai l'honnête de le dire, elle me fait bien bander quand je la relis. Je voudrais bien rencontrer un julien... hummmmm

6. Le mercredi 30 décembre 2015, 14:16 par Ilann

Les bites de mes potes, suite

Après avoir maté la bite de mon pote Seb (cf. Les bites de mes potes – Décembre 2007), j'étais obsédé par l'envie de revoir cette belle queue à nouveau.

En fait, Seb habite dans le même bâtiment que le mien, dans un appartement à l'étage supérieur.

Je vais souvent chez lui. C'est alors qu'une idée un peu déguelasse m'a traversée l'esprit : si je pouvais planquer une webcam dans sa salle de bain, je pourrais le mater à poil sans problème. Au début, ça m'a posé pas mal de scrupules (voyeurisme gratuit …), mais au fil du temps mon obsession a pris le dessus et l'idée a germé...

Techniquement c'est pas difficile à faire, en plus je vais chez lui régulièrement, donc j'ai décidé de tenter le coup et usant de subterfuges j'ai réussi à installer une petite webcam dans sa salle de bain. C'est tellement le foutoir la dedans que je n'ai pas eu de mal à la planquer discrètement.

Le grand soir arrive, je viens d'aller voir Seb, on a bu une bière ensemble, puis je décide de renter chez moi.
Seb me dit : <<Salut, on se verra sûrement demain, je vais prendre une douche et je me pieute.>>.
Je lui répond <<Salut, moi aussi.>>. Je me dis que ça va être le bon moment. J’ai pas arrêté de mater son entrejambe, Seb était en jogging, mais on voyait bien ses formes quand même.
Je rentre dans mon appartement, j'allume mon ordinateur, et je me connecte à la fameuse webcam, pour ne rien manquer du spectacle. Je suis en caleçon, pour être à l’aise …

Je vois Seb entrer dans la salle de bain, il se regarde dans la glace, et commence a se déshabiller : le sweat, le tee-shirt : le voilà torse nu, bien musclé mais pas exagérément, parfait. Je commence à être très excité. Puis il enlève son fut, il est en boxer moulant style lycra : sa grosse bite et ses couilles le remplissent parfaitement. Il descend son boxer, et voilà sa magnifique queue qui prend l'air (un bon 15 cm au repos), elle pend entre ses jambes, sur ses couilles visiblement bien gonflées. Très beau spectacle, ma bite commence à raidir.

Seb se caresse un peu, histoire de mettre sa bite dans de bonnes conditions, puis il rentre dans la douche. La cabine étant fermée, je ne vois que les formes à travers la paroi, il se douche rapidement puis ressort. Sa belle queue pendouille sur ses couilles. Hummm c'est très excitant.

Seb s'essuie tout le corps, et surtout sa bite, qu'il caresse doucement avec la serviette, ça ne le laisse pas insensible, elle est toujours molle mais a encore pris du volume par rapport à tout à l'heure. Quel magnifique morceau.

Seb continue à s'essuyer doucement, il décalotte son gland, qui commence à rougir. Et comme Seb insiste, sa bite commence à bandouiller. Je la vois grossir à vue d'œil, Seb ne fait rien pour empêcher cette érection, bien au contraire. Sa bite se dresse à l'horizontale, il la serre fort avec ses deux mains et son gland turgescent dépasse de ses mains.
Putain quel beau calibre.

Alors ça, c'est le bonus pas prévu.
J'arrive à mes fins les plus inespérées, Seb caresse sa bite qui bande maintenant à fond, sa taille devient carrément impressionnante, au bas mot un bon 22 cm par 7.
Putain, j'en reviens pas que Seb soit aussi bien gaulé, il m'excite grave, je bande comme un malade.

Je ne rate pas une seconde du spectacle, Seb. est en train de se branler et il y prend un malin plaisir : il se caresse les couilles d'une main, et avec l'autre il s'applique à branler sa belle queue, tout doucement.
Quel pied.
Moi, je suis super excité devant mon PC, à la fois un peu jaloux de la teub de Séb et tellement heureux de pouvoir enfin la voir bandée à fond.

Séb continue à se branler devant mes yeux, en mettant bien en évidence son chibre surdimensionné. Il s’approche du lavabo, et d’un coup, un jet de sperme sort de sa queue, puis au moins 10 autres, tapissant tout le fond de son lavabo.
Seb continue de sa branler énergétiquement la queue, pour se vider complètement les couilles. Je le trouve même un peu brutal. Je suis scotché à mon écran, pour ne pas rater une seconde de ce spectacle. Seb passe son doigt sur son gland puis se le fout dans la bouche pour goûter son sperme. Putain, comme j’aimerais en faire autant.

Sa queue ramollit doucement, mais est toujours aussi volumineuse.
Moi je me branle un petit peu, mais j’éjacule presque immédiatement, je suis beaucoup trop excité par ce que je viens de voir.

Heureusement, je l’ai enregistré et je pourrai le mater plusieurs fois …

Ah si un jour je pouvais l’aider à se branler, et pourquoi pas le sucer…

7. Le jeudi 7 janvier 2016, 22:25 par Tantra gay

Il faut que je vous raconte ma première fois!!
Un vendredi soir, je suis allé au resto avec ma famille. Le repas se déroulait, mais j'ai eu envie d'aller aux chiotes. Je demandais au réceptionniste où ils se trouvaient, il me dit de descendre les escaliers à ma droite et de continuer tout droit, c'étaient au bout du couloir. Je l'ai remercié et je suis descendu. Arrivé aux toilettes, j'entre dans une cabine et je commence à me soulager, j'en pouvais plus de me retenir de pisser! Et c'est là que je vois sortir par un trou que je n'avais pas remarqué, une superbe bite!! Au putain ça oui, elle était blanche, bien longue et épaisse. Je n'en revenais pas. Il bandait dur en plus! Moi encore puceau, je ne savais pas trop quoi faire. J'ai mis du temps avant de réagir. Et, comme un con je lui ai dis:
-"T'as pas le sida?"
-"Non t'inquiète, je fais attention"

Au moins c'est une réponse claire, mais je me sentais naze!! Je suis resté encore une minute sans rien faire et puis je l'ai enfin prise. C'était un fantasme qui se réalisait, franchement je n'attendais que ça, prendre une bite!!
Je la caressais timidement, elle était chaude. Puis je me suis baissé et j'ai passé ma langue sur le bout du gland, rouge et palpitant? Je l'entendais souffler de plaisir, puis un grognement quand je le gobais, je le ressortais en l'aspirant avec au passage un petit coup de langue! J'essayais de bien faire, en imitant un peu ce que j'avais vu sur Internet tout en inventant un peu...

J'attendais le résultat, alors comme il grognait plus fort, je me suis dit que sa devait lui plaire. Je me sentis plus confiant avec ma bite à la main et la sienne en bouche! Je me fis plus entreprenant en le léchant de la base des boules jusqu'au bout du gland, jouant avec. Je le devinais se cambrant, écartant son petit cul, comme dans mes rêves...

Je l'imaginais se pinçant les tétons et se caressant les abdos bien dessinés, le corps chaud et humide d'excitation, ses doigts passant sur son joli cul rebondi, écartant les fesses et se rentrant un doigt dans son petit trou. J'en pouvais plus. Je prenais chaque couille dans ma bouche, jouant avec, les suçant tout en branlant sa belle et grosse queue. Je pris toute sa bite dans ma bouche, descendant le plus loin possible, jusqu'au mur quoi. Je la sortais vite pour l'entendre gémir, grogner de contentement alors je recommençais 4 ou 5 fois.

Je jouais avec sa queue léchant suçant, faisant des ronds avec ma langue, la bite bien enfoncée dans ma gorge. Je sentais ses couilles se contracter, il me dit qu'il allait jouir. Alors je me préparais à recevoir la sauce, je resserrais ma bouche autour de son manche pour recueillir le jus chaud et salé. Je voulais tout prendre, pour ne pas me salir mais aussi par gourmandise! Il me lâcha 7 bons jets de sperme crémeux. C'était trop bon! Et par l'excitation je ne pus me retenir et je larguais le mien sur le mur, toujours accroupi.

Je me souviendrais toujours de cette première fois!
Il me dit qu'il avait adoré ça:
-"Putain, c'était trop bon! Tu suces trop bien, tu viens souvent dans ce genre d'endroit?"
-"Non pas du tout. Ça fait plaisir que tu aies aimé c'est la première fois que je suce un mec."
-"Tu rigole? ben tu te débrouille bien alors!"
-"En tout cas je ne me suis jamais senti aussi bien (et j'ai jamais autant craché!!)
Mais comment tu as su que j'étais là?"
-"Je t'ai suivi. Je t'avais remarqué dans la salle et tu me plaisais beaucoup! D'ailleurs je voulais te dire que t'étais très mignon et que t'avais un beau petit cul!

Alors là j'étais aux anges! Il a aimé, mais en plus il me complimente! C'est le pied!
Il m'a dit qu'il aimerait que je le voie, je lui ais dis pourquoi pas et je peu vous dire que quand je l'ais vu, j'ai faillis crier!

Il était trop beau, châtain, yeux vert, grand, musclé comme un apollon! et bien fringué! Son jean lui moulait à la perfection son beau petit cul rebondi !
Il m'a dit qu'il voulait qu'on se revoie, je lui ais répondu que j'étais un peu jeune pour lui.
Il m'a demandé mon âge tout en disant qu'il en avait 20 et que comme je devais en avoir 18 ou 19 sa ne le dérangeait pas.

Il m'a redemandé si je voulais sortir avec lui.
Et j'ai répondu...

Si vous voulez savoir la suite et surtout ma réponse, n'hésitez pas à me le faire savoir!!
Bizz à tous!

8. Le mardi 12 janvier 2016, 01:32 par GAY

Ce que je vais vous raconter est la suite de mon précèdent passage sur ce site. Je vous disais que je me rhabillais quand tout à coup deux mecs rentrèrent dans la pièce. J’avais déjà remis mon jean. Luc semblait ne plus s'attendre à leur venue et se leva brusquement, son sexe pendu dans les airs. Le premier des deux dit soudain, tandis que l autre souriait dans l'ombre : "Salope !!" Je restais aussi figé que lui, je voulais le protéger, mais dans de telles circonstances, je ne savais pas trop quoi dire. Mon coeur battait fort, les deux hommes, l'un ayant la quarantaine, les mains épaisses qui flottait dans le vent avant de se cogner l une contre l autre, et l autre une vingtaine d'années. Il avait un physique redoutable. Ses mains soutenaient ses hanches, son regard brillant touchait mon jean. Ils s'approchèrent de nous, le jeune s'approcha de moi et commença à ouvrir ma fermeture éclair. Il ne restait plus que mon slip. Ses mains frôlèrent le bord tandis que de ses yeux ils me happaient le visage, comme s'il voulait me mordre. Puis il m'embrassa. C'était fort, intense, presque insupportable. Je ne me contrôlais plus. Ses mains touchèrent mes hanches puis repartirent sous mon slip. Comment il tendait mon membre ! Ses mains le massait avec une telle force et une telle souplesse qu'il semblait l'avoir pratiquer depuis tout petit. Par l'arrière, je vis l'homme qui avait la quarantaine dominer comme il semblait avoir l'habitude, Luc. Il se retrouvait contre le mur et le suppliciait de lui rentrer dedans. L'homme avait ouvert sa fermeture éclair et de la, tranchait net son sexe, se tordant d'une bonne vingtaine de centimètres, puis le massa légèrement. Celui-ci lui demandait de le sucer, ce qu'il fit. Puis lorsque les gémissements se firent pour lui insupportable, il retourna Luc et lima sévèrement son cul, ce qu'il semblait avoir l'habitude de faire. Quant à l'autre, il s'était penché pour me sucer et je m assis par légèreté. Rester debout devenait insupportable. A ce geste, le jeune homme se cramponna et s'allongea sur moi, puis m'embrassa de nouveau. J'aimais sa façon de faire. Elle était beaucoup plus douce qu'elle ne le fut pour Luc avec ce quadragénaire. Je soupirai. Le jeune homme avait un peu retiré son jean, de quoi faire sortir sa belle créature ... Eclatante, comme si elle fut lavé de toute souillure, veineuse par endroit, et toute droite,déjà prête ... Et grande. Il était ainsi allongé, presque habillé dans la totalité, et me regardait comme si ce qu'il me restait à faire semblait évident. Je me levai sur le lit légèrement et j'attendais avec patience que son membre large pénétrait mon cul. J'étais terrifié à la vue par l'épaisseur, mais quand elle commençait à entrer, poussant un souffle, je me rendis compte qu'elle entrait aisément, sauf le mouvement qu'il fit pour l'enfoncer le plus possible me tira de l'intérieur. Puis je fis ces mouvements de va et vient, lui, fermait les yeux et se contentait du travail que je faisais, s'amusant de temps à autre a pousser fort pour signifier qu'il était toujours la et surtout qu'il appréciait la détente parfaite qui pesait dans l'atmosphère. Le quadragénaire nous rejoignait avec Luc. Leur regard s'attardait sur mes fesses que le premier caressa en laissant sortir un petit gémissement, puis toucha fiévreusement la "bite" de son ami. J'étais stupéfait, de tant de désirs qui courrait tout autour de moi. Je regardais Luc. Celui-ci me regardait dans la même détresse. Se sentir pris au piège ainsi, dans le feu des désirs corrompus me donnait mal a l aise. J aurais voulu partir. Je ne pouvais pas ... Mais le plus âgé de nous quatre, celui donc qui avait la quarantaine, dégagea son pantalon, indiquant clairement à son ami de lui laisser la place. Je sortis du lit, me délivrant les entrailles aussi facilement que bonjour. Mais l autre m attendait à la sortie. Il me fit mettre à quatre pattes. Je me sentais pris sous le halo des émotions. Sa bite s'enfonça en moi et me lima, me lima comme une bête. Ses mains caressaient mes hanches et à chaque coup je sentais ses couilles happer l air et ma raie. Puis toujours plus fort, il cria de plaisir, criai pour ne plus qu'on entende que sa voix. "Oh oui, prends ça ! salope ! C'est trop bon ! Je te lime ! Je te lime plus fort ! Tu sens mes couilles taper ta raie, hein ?! Oh oui ! Oh oui ! Prends ça encore et encore ! T aime ça hein ? Salope !!" Puis le jus frappa tout de l'intérieur, comme un jet, plusieurs jets. Mais ça claquait encore, il ne pouvait arrêter ce déluge, "c'était trop bon" ... Pour lui ... Je ressentais chacun de leurs orgasmes. J'essayais de m'évader. Car ce n'était pas Moi. J'essayais plutôt de résister à cette folie des désirs. Maîtriser mes désirs, mon ardeur intérieure. Quand il sortit enfin, je me rhabillais et je sortis aussi vite que l'éclair. Je n'avais laissé de trace, et j'oublierais ce vieux rêve comme s'il ne s'était jamais passé. Ca devait se passer. Ca s'était déjà passé des nuits entières, des vies parfois. Et le futur n'était que ce lendemain pur, qui ne pouvait plus être atteint de cette torture. Mon corps était libre ! Libre était mon âme pensante ! Libre était cet esprit qui grandissait en moi et qui voyait ce moment comme un film, un passé inéluctable, une envie passagère vaine, un retour passé dans le chaos, pour enfin se sentir vivre dans la Lumière ! J'étais alors dans mon jardin, Je respirais la première rose blanche qui se tenait à mes pieds : J'étais heureux.

9. Le vendredi 29 janvier 2016, 06:05 par Massage Erotique

C'était il y a au moins 4 ans maintenant et ça se passait un samedi. Étant en congé, et comme je ne devais rejoindre mon mec que vers 17h, je m'étais rendu dans un sauna pour me relaxer (j'vous jure!). Comme à mon habitude, il faut toujours que je rencontre des amis, et donc j'étais dans un coin avec un pote et on discutait de tout et de rien quand soudain 2 mecs sont passés devant nous et ont lâché un "they are very cute"! Moi je me suis mis à rougir (hé oui j'suis un timide) et mon copain me lache : t'as vu, ils ont l'air intéressé! Ayant vu les deux mâles j'avais beaucoup de mal à croire qu'ils le soient et j'ai pensé qu'ils étaient plutôt attirés par mon pote... Donc moi je suis parti dans le hammam et je n'ai plus pensé à ça jusqu'au moment où le plus baraqué des deux (brun super bien foutu) s'est approché de moi et s'est assis juste à côté! Evidemment moi le timide, j'ai plus bougé! Au bout de 5 minutes il s'est cassé un peu plus loin (j'vous raconte pas le manège).

Il s'est donc attaqué avec son copain à un autre mec (un que je savais pas voir en plus!). Moi je me suis relevé et me suis rapproché un peu mais pas trop près. Le baraqué a remarqué que je les mattais alors il a laissé planté là l'autre mec. Il est venu juste derrière moi et a commencé à me caresser. J'en revenais pas le mec était bien intéressé par moi. Et l'avantage, c'est qu'ils étaient deux et supers bien foutus! Juste avant qu'il vienne me rejoindre, son copain était sorti du hammam. Donc dans un premier temps c'est le plus baraqué des deux qui s'est occupé de moi. Il a directement attaqué mon petit trou avec son doigt, là je commençais déjà à m'exciter un max mais ralais un peu que son pote soit parti. J'avais vraiment envie de me faire les deux!

Après m'avoir bien travaillé avec son doigt il m'a demandé si j'avais une capote. Comme je ne me trimballe pas tout mon attirail dans le hammam j'lui ai dit que oui mais que je devais les prendre au vestiaire! En sortant, j'ai remarqué que son copain était dans le jacuzzi. Je suis donc vite parti chercher le nécessaire (j'avais prévu mon coup,j'en avais pris plusieurs...on ne sait jamais) Et là surprise, ils m'attendaient tous les deux au bar... là c'était une certitude,j'allais bien me faire les deux...

Mais à ce moment là j'étais loin de me douter de ce qui allait se passer... On est donc rentré dans une cabine... N'ayant pas vus plus tot l'engin du baraqué vu qu'il s'était contenté de m'enfoncer son doigt, je fus agréablement surpris... le mec était monté comme un taureau. Son pote par contre l'était un peu moins... mais c'était pas mal. Directement le baraqué s'est enfilé une capote et m'a pris en levrette, j'vous raconte pas les premières minutes... atroces mais tellement bon... et puis les vas et viens sont devenus plus rapides et là c'était divin. Après m'avoir bien limé pendant que je suçais son pote, ils ont inversés les rôles!

J'ai donc eu la plus petite dans le cul et le monstre dans la bouche. Le baraqué est venu s'asseoir sur ma tête et je lui ai donc léché le cul pendant que l'autre me labourait. Ils ont de nouveau changé et là je me suis retrouvé assis sur le baraqué! je montais et descendais sur son long et gros dard tout en suçant son copain. Ensuite son copain, s'est placé derrière moi et m'a enfilé en même temps. Je n'en revenais pas, je me trouvais avec deux queues à l'intérieur du cul. Il faut dire que le baraqué m'avait bien travaillé auparavant. C'était tellement bon que j'ai joui sur le ventre bronzé du baraqué. Son pote lui m'a joui sur le visage. Ensuite le beau brun s'est remis dans mon cul en levrette et a finalement joui. Cela a bien duré 1h et j'étais aux anges. J'avais réalisé un fantasme... c'était génial...

Ce qui l'était moins c'est que j'suis arrivé en retard chez mon mec... et comme j'sais pas mentir ben vous devinez la suite... Quant aux deux mecs comme c'étaient des américains je ne les ai plus revu mais bon cela reste un de mes meilleurs coups!

10. Le lundi 29 février 2016, 04:03 par Fabio

Fabio est prêt à tout pour décrocher un poste et arrêter enfin d'être en galère. Mais pendant son entretien, il comprend que son potentiel patron attend beaucoup de lui. Il devra travailler dur mais aussi être son esclave sexuel. Attiré, Fabio décide de laisser cet homme supérieur le dresser. Il va lui montrer toute sa motivation et dévotion en lui léchant les pieds et lui donnant ses trous. Enculé et bien dressé, il est tout désigné pour devenir l'assistant salope d'un homme de pouvoir qui va le mener à la baguette.

11. Le mercredi 2 mars 2016, 23:09 par BDSM BOYS

C'est l'été et des jeunes dominateurs ont besoin de s'amuser ! Hardkinks leur a offert sur un plateau un esclave qu'ils vont se faire une joie d'utiliser. Ces gros baiseurs bestiaux vont faire un malheur !

12. Le vendredi 25 mars 2016, 17:46 par Ecoute ton maitre rebeu

Ecoute ton maitre rebeu

Dereck est un ptit gars discret dans la téci. Pas d'histoires, pas de problèmes. Mais dans son survet, ça brûle ! Ca fait des mois qu'il cache à tout le monde sa soif de zob et il en peut plus ! Il a entendu parler de Malik, un macho rebeu qui se vide les couilles avec des lopes dans un sous-sol. Il a longtemps hésité mais maintenant il est tellement chaud qu'il peut plus résister. Le jeune métisse passif fonce au point de rendez-vous et se présente pour se faire soumettre. Assis sur une chaise, prêt à dégainer, Malik le scrute avec son regard de barbare domi et lui montre le chemin : à genoux et fais ta pute ! Dereck se lâche sur sa grosse bite épaisse, obéis et encaisse les insultes. Une prise en main ultra chaude où le boss parle bien à son bâtard pour le rendre accro à son énorme bout de viande. Dépendant à la matraque du lascar BG ttbm, Dereck file son cul et se fait démonter hard. Pour lui, maintenant plus rien ne compte à part vider les burnes du maitre arabe. Enorme démontage et marquage de la gueule à la semence : un cousin qui vide bien et apprend vite. Approuvé et recommandé !

13. Le dimanche 17 avril 2016, 01:32 par rebeu casté par autre rebeu

Très beau rebeu casté par autre rebeu

Nous sommes à PARIS, dans la cave STUDIO des casting CRUNCHBOY au NEXT. Koussay notre beau rebeu actif TBM va casté un ptit rebeu passif, qui pour la 1ere fois va se faire filmer. J'avoue, filmer 2 beaux rebeus comme ça, Stan a vraiment eu de la chance. LEs 2 rebeus vont bien se kiffer et je pense que le passif a bien donné son cul au zboub de son pote... KIFFANT !

14. Le mardi 26 avril 2016, 18:23 par Weshcousin

Wesh Cousin, tu kiffes les beaux lascars de téci en action ? T'as choisi le bon DVD, y'a 12 cousins qui t'attendent la teub à la main dans ce DVD ! Un max de purs bogosses de cité qui se la jouent sport : tu vas voir le trio de ouf entre Mouss, Christobate et leur pote cefran passif, c'est de la bombe. Le premier DVD gay ou on voit un rebeu en train de se faire kène par un de ses potes et une séance de sucette entre cousins tapis au fond d'une cave carrément mémorable !Durée : 110mn - 7 scènes X - bonus – 12 modèles

15. Le vendredi 29 avril 2016, 15:15 par weshCousin4

Pourquoi Caid ? Tu vas vite comprendre en matant Ses 14 vrais beaux mecs de téci avec des teubs d'enfer et une façon de niquer sans pitié. Superstar parce qu'ils aiment se la péter devant la caméra, fiers de leur partie de baise sans tabous. Un DVD super och avec pour la première fois des rebeus de cité auto-reverse qui se font donner en direct et une scène de parking à quatre totalement ouf !

16. Le dimanche 15 mai 2016, 04:50 par weshCousin6

Dans ce sixième épisode, retrouve les 6 modèles qui t'ont déjà fait fait kiffer. Des rebeus bruts, de décoffrage qui baisent sans pitié devant la caméra et qui aiment ça. Tu ajoutes encore cinq nouveaux modèles qui apportent leur piment et tu obtiens un cocktail explosif, où les keumés se font exploser à fond. Grave virils, naturels, sauvages, ils sont onze à se relayer pour te donner du fun et tu vas voir qu'ils sont tous « Cho bouillants » !

17. Le mardi 17 mai 2016, 03:32 par REBEU

Après une longue journée au boulot Brice rentre chez lui avec Mehdi. C'est vendredi soir mais ni l'un ni l'autre n'ont pas trop envie de sortir. En plus les sorties sur panam, ça coûte cher. On est mieux à la maison. En bon pote Mehdi se propose de lui faire un massage sur le lit. Très vite les deux keumés se retournent en face à face avec deux barreaux à soulager. Brice prend les choses en main et assure comme d'hab, la bite raide et le coup de rein parfait. C'est normal pour lui de faire kiffer son rebeu !

18. Le dimanche 22 mai 2016, 16:32 par MASSAGE EROTIQUE

Jawed se détend dans le jacuzzi et ses yeux cherchent Alex. Quand il l'aperçoit un peu plus tard sous la douche, il va se poser dans une cabine de massage en espérant une visite du beau cubain. Et le rebeu ne vas pas être déçu : Cubano commence à le masser, puis à l'embrasser pour enfin lui donner ses 23 cm à sucer. Un bon moment sensuel pour un tête à queues exceptionnel !

19. Le jeudi 26 mai 2016, 00:08 par Alex

Alex étudiant de 19 ans

Alex a appris l'art du massage durant ses vacances au bled, et il te donne une démonstration personnalisée. Un régal ce jeune minet sexy en train de se couvrir le corps d'huile, de caresser tout son corps avant de s'attarder avec délice sur son cul bien ouvert ..;

20. Le vendredi 27 mai 2016, 03:19 par Massage à l'orientale

Massage à l'orientale

Un minet se fait proposer un massage par le réceptioniste black de son hôtel. Grisé par la sensualité des caresses, il va donner sa grosse bite à sucer au black avant de l'éclater à quatre pattes.

21. Le lundi 30 mai 2016, 09:42 par MASSAGE A LA FRANCAISE

Christobale rentre de son entraînement. Il va confier ses courbatures aux mains expertes de Mattéo. La séance de massage va vite changer de mains et c'est Matteo qui va se faire retourner par son pote qui va lui proposer un massage à la française.

22. Le mardi 31 mai 2016, 00:00 par grosse bite arabe

La leçon de sexe gay à l'orientale continue et c'est Rachid le rebeu qui montre son savoir-faire. La feuille de rose est une grande spécialité des Orientaux.

Avec : Fabsou et Rachid le blédar

Grosse bite tbm Multi-ethnique Made in France Beur Bledards Blacks, metis Jeunes mecs Mecs sportifs Algeriens gay A l'affiche Top vidéos Gayarabclub

23. Le mercredi 1 juin 2016, 05:36 par baise virile entre sneakers

Nouvelles vidéos Top du mois Top 100 Bandes Annonces  Branlette Fist Glory Holes Grosse bite tbm Jeunes mecs Lèche pieds Made in France Mecs Hétéros Mecs sportifs Partouzes gay Plan Hard Punition Skets et sneakers Skins Soft 

Corps musclés secs, tatouages à la mode, chaussettes de footballeurs, grosses bites bien dures... y a rien à dire les deux espagnols assurent comme des oufs !

24. Le vendredi 10 juin 2016, 09:14 par Zafar Yazid

Avec : Zafar et Firas

Latino Uniformes Tunisiens gay Alexander

 DVD: Arabian Prison

25. Le mardi 14 juin 2016, 01:42 par épicier arabe gay

Un jeune militaire rebeu en permission se dit qu'il se viderait bien les couilles avant sa prochaine mission. Mais pas facile de trouver un vide burnes là où il est.

Made in France Bogoss Beur Mecs poilus A l'affiche Multi-ethnique Turcs Entre beurs gay Jeunes mecs Macho JNRC

 DVD: M II

26. Le lundi 20 juin 2016, 01:40 par rebeu sur nice discret

je suis rebeu sur nice discret 179cm 82kg mat clair de peau crane rasé viril discret cherche plans sympas avec mecs virils et discrets qui reçoivent

27. Le mardi 21 juin 2016, 21:44 par passif sousmis pour jeunes masters rebeux

mec passif soumis cherche jeunes masters ou groupe de jeunes mecs domi rebeux pour bonne prise en mains.

28. Le samedi 25 juin 2016, 06:06 par Cherche mec viril dominant

suis passif (ou actif, au choix) et cherche un mec bien viril (racaille et arabe de préférence, et autres sans pbs) pour subir ses désirs genre skets, chaussettes et pieds bien odorants, trampling, insultes, mollards bien glaireux, gifles ...

29. Le samedi 25 juin 2016, 08:59 par rebeu passif pour rebeu actif

farid rebeu passif habite copenhague cherche rebeu actif mince avec zeebb kbiir----ps je viens souvent a paris

30. Le mardi 28 juin 2016, 17:41 par tours sanitas europe ou ailleurs

mec bi recherche lascard beur rebeu renoi hetero pour vous sucer la tige, vous resterez mec les gars, vous prendrez juste votre pied en vous faisant sucer en journée par une super bouche mieux que toutes les meufs qui aurez pu gouter à votre tige, je vous suce, vous pourrez fermer les yeux, me traiter et vous laisser aller pour vider vos couilles un max ! je vous attends sur Tours, Joué, Sait pierre des corps.

31. Le samedi 2 juillet 2016, 01:26 par cherche bon suceur

cherche bon suceur soumis age et origine indifferent sur le grau du roi

32. Le lundi 29 août 2016, 16:06 par Atelier Massage

Grâce à Massages Gay Paris, un heureux élu a pu tester les talents d’un tout nouveau masseur référencé sur le site, Anderson. Il nous en parle…

« Anderson m’a attendu en bas de son immeuble pour m’accompagner à son studio de massage, au 6ème étage d’un immeuble parisien pierre de taille, dans le 11ème arrondissement. Le studio est réservé au massage. Ses diplômes sont accrochés à l’entrée. Ca sent bon, c’est très joliment décoré. Les toilettes/douches sont propres, avec des petites serviettes bien pliées. Il y a une mini fontaine à l’entrée qui émet un joli son d’eau. Il y a de la musique zen. Dans la pièce principale, il y a une table de massage, des statues, une table basse, un sofa (bientôt remplacé par des fauteuils). Anderson a l’air d’être très exigeant et semble vouloir apporter un service haut de gamme.

Anderson est quelqu’un de très professionel. Il prend quelques minutes pour me proposer ses différents types de massage et de bien tout expliquer. J’ai choisi le massage personnalisé.

Le massage est parfait. Très bonne technique j’ai l’impression et très très bonne pression. Le massage est professionnel. C’est super.

Après le massage, Anderson m’a servi un thé « Kusmi tea » et a pris le temps de discuter un peu avec moi. Il m’a aussi proposé une douche que je n’ai pas prise.

Franchement merci beaucoup pour ce massage, qui a été un pur moment de détente, parfait du début à la fin ! Je pense y retourner très bientôt. »

33. Le lundi 5 septembre 2016, 15:12 par bonne bite de rebeu

T’arrives, tu sors le cash, tu te dessape et tu fais ton taff. Avec Karim, pas de temps a perdre : c’est du plan direct sans blabla. De toute façon, t’es la pour te faire défoncer par une bonne bite de rebeu, pas pour prendre le thé ! Alors mets-toi à genoux, suce cette bonne teub bien raide et laisse-toi démonter par les coups de reins puissants qu’il t’assène !

Turcs JNRC

DVD: Sens Interdit 2

34. Le mardi 25 octobre 2016, 20:51 par Couple gay autoreverse sur Saint Raphael

Couple gay hommes actif/passif approchants la cinquantaine, recherchent un beur arabe black gay actif/passif pour plan regulier a 3 .

35. Le vendredi 18 novembre 2016, 20:46 par Beur Discret sur Paris

Discret rebeu pour jeune mec passif discret moi 25ans.

36. Le samedi 3 décembre 2016, 14:24 par Paris : Grosse pute à dispo

SALOPE TOTAL A DISPO POUR MECS ARABES ET BLACKS GROS CALBRES.

ABATTAGE – TOURNANTE – MISE A DISPO – LOPAGE – EN APPART, CAVE, LOCAL POUBELLE – CHANTIER… ETC…

CLEAN ET SAFE TOTAL !!! A PART CA J’ACCEPTE TOUT

MOI : 29 ANS BLOND COURT YEUX VERT COPRS SVELTE FIN ET DÉSSINÉ IMBERBE BONNE CHATTE ET BON CUL ROND
JE NE SUIS PAS TRAVESTIE, MAIS SOUS VETEMENT DE MEUF ET MENTAL DE PUTE.
DISCRETION TOTAL + PHOTO SOUHAITE

37. Le dimanche 11 décembre 2016, 22:45 par 19 Cherche Passif

Mec de 19 ans Métisse cherche Passif Pas de limite d'âge je me déplace seulement dans le 95

38. Le lundi 12 décembre 2016, 11:58 par Che partenaire pour sexe

cheche partenaire pour se donner et recevoir des caresses se sucer et se faire prendre moi 62ans sexe circonci 14x5 aimerait relation avec partenaire pouvant recevoir ou une relation dans la nature je suis souvent sur la braconne suis libre le matin ou debut apres midi

39. Le dimanche 18 décembre 2016, 09:48 par Homme cherche mec

homme 38 ans bi en couple cherche à prendre du bon temps et surtout prendre du plaisir avec un homme dans la même situation.

40. Le dimanche 1 janvier 2017, 05:03 par BEAU JEUNE POUR LE PLAISIR

Bonjour je m'appelle Fernando pour des moments de massage en toute discretion, contacter moi par sms ou appel uniquement, merci

41. Le mercredi 4 janvier 2017, 20:19 par Homme disponible pour vous sucer ou plus si affinité

Homme 27 ans disponible sur st die pour vous satisfaire je suce et avale votre jus je me deplace uniquement chez vous ou extérieur voiture etc._. Je suis discret donc si vous avez besoin de vous amuser sans que personne soit au courant contacter moi

42. Le lundi 9 janvier 2017, 22:28 par Pompe à Sperme

Hello, JH Cherche mecs BM/TBM cool pour sexfriend réguliers.
Je suis débutant mais depuis que j'ai commencé à sucer j'adore ça, 
Je ne suis pas soumis je cherche juste des "potes" cools et cleans avec des grosses queues bien pleines à vider tranquille. Mecs mariés etc...
Je préfère les mecs plus agés que moi mais je suis ouvert
Même si j'aime ça je ne suis pas pressé donc dial avant toute chose
safe sex au début

Merci de m'envoyer une photo au premier contact sinon je ne réponds pas.
Pas de Photos = Pas de réponse
Pas de plans Now

à+
bises

43. Le mardi 31 janvier 2017, 17:07 par Pour vous destresser ou retirer vos tensions de la journee

Avant de rentrer chez vous tendu et stresse, je vs propose une petite relaxation..
Je me situe a cote d'une célèbre boite de nuit en haut de l avenue foch..
Venez me prendre en voiture..

44. Le dimanche 23 avril 2017, 10:56 par Decouverte homme soumis a homme severe (Rhône-Alpes, Beaurepaire)

Homme mur sympa simple cherche a decouvrir la volupté par la soumission avec un homme, un jeune homme .J'y suis préparé
Cette soumission s'appliquera sur moi, je suis de tendance masochiste moyen.

45. Le jeudi 11 mai 2017, 19:52 par Asia passif uniquement (Île-de-France, Sannois)

Bonjour, 
Je suis asiatique, plutot imberbe, 1m64, et uniquement passif.
Je recherche un homme tres doux et actif, qui sâches s'occuper de moi tout en douceur.
J'aime être massé sur tout le corps avec de l'huile pour faire monter la libido progressivement.
J'aime les jeux de godes en douceur, être pénétré en douceur, 69 etc...
Tout cela avec protection.
Je ne reçois pas.
Nous pouvons faire connaissance dans un premier temps, ceux qui sont pressé passer votre chemin.
A bientot.

46. Le vendredi 12 mai 2017, 16:28 par Marié pour marié (Île-de-France, Vincennes)

Bonjour à tous
Bel homme marié reçois bel homme marié si possible
J'ai juste envie de sucer mais sans réciprocité et je peux recevoir i discret bien sur
Au plaisir de vous lire

47. Le dimanche 28 mai 2017, 04:23 par Jeune gay twink à dominé (Île-de-France, Evry)

Salut, je cherche un bon mec qui veut prendre un jeune de 18 ans, je réalise mes parties de jeu avec plaisir aussi pour les détails ça sera en privé, mais d'office je fais les fellation nature et la sodomisation protégé, je peux toutefois faire d'autres trucs selon la demande mais je sodomise pas c'est tout ;)
J'aime quand on me domine avec force, les fessés et autres trucs sm soft sont accepté. 
En espérant recevoir des messages d'intéressé sérieux ;), Sad

48. Le vendredi 23 juin 2017, 05:54 par Hetero recherche pote de branle (Île-de-France, Paris)

salut, je suis un hetero de 25 ans encore novice et cherche pote de branle pour s'amuser un peu, -35 ans maximum, je recois pas, je me deplace ! 

a toute

49. Le vendredi 23 juin 2017, 12:01 par Jh 25 hétéro bi recherche jh -40 actif pour me baiser la bouche (Île-de-France, Evry)

Salut toi, je suis un jeune homme hétéro bi de 25 ans, blanc, imberbe ( sur le torse le dos et les fesses ), 1m77 pour 56 kg, je pratique peu mon coté bi mais quand je le fais je m'applique ;)
En ce moment j'ai la folle envie de me faire baiser la bouche, me prendre des bifles, qu'on joue avec son sexe sur mon visage . J'aime tellement lécher une queue et recevoir :)
Je peux recevoir 

Pour ceux qui souhaiterais répondre a cette annonce, 
J'attend vos messages avec photo 
Merci beaucoup
:)

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.masseurs-gays.com/index.php?trackback/19076

Fil des commentaires de ce billet